La Noctuelle de la patience

La Noctuelle de la patience ne doit pas son nom à sa faculté à attendre, mais à certaines de ses plantes-hôtes, les patiences ou oseilles (Rumex en latin), d’où son nom latin Acronicta rumicis. C’est une chenille plutôt commune que l’on rencontre sur de nombreuses plantes basses.

Cette fiche est en cours de rédaction.

Comment la reconnaître ?

Plantes hôtes

Quand et comment la rencontrer ?

Cette chenille est-elle dangereuse ?

Galerie photo

Pour aller plus loin


Dernière mise à jour de la page : avril 2020