Ouvrages et outils en ligne pour identifier les chenilles

Nombreux sont les livres dédiés à l’identification des papillons – hélas, les ressources dédiées à l’identification de leurs chenilles sont bien moins abondantes !
Cette page a pour objectif de synthétiser les différentes ressources francophones (ou non) pertinentes pour identifier des chenilles, qu’il s’agisse de livres ou de sites internet

  • Les guides d’identification
Guide des chenilles d’Europe

516hJ0ex6UL._SX328_BO1,204,203,200_Par David Carter et Brian Hargreaves, éditions Delachaux et Niestlé, 1988. C’est le seul ouvrage moderne traduit en français dédié uniquement à l’identification des chenilles. Il présente plus de 500 espèces de papillons, avec de nombreuses planches montrant des illustrations des chenilles en couleur. Pour chaque espèce, une description rapide indique sa répartition géographique, sa description, son biotope, ses plantes nourricières et son cycle biologique.
Pour être tout à fait honnête, je trouve ce livre assez malpratique : la classification des chenilles par plante-hôte perd tout son sens lorsque l’espèce est polyphage (ce qui est très souvent le cas), et il aurait été plus pertinent de classer les espèces par famille, afin de permettre au lecteur de mieux se figurer les caractéristiques propres à certaines familles de Lépidoptères. Certaines illustrations sont un peu imprécises, et il est parfois difficile de se représenter certains détails pourtant caractéristiques.
Malgré tout ce livre constitue une belle porte d’entrée au vaste monde des chenilles, et il a le mérite d’être entièrement dédié à leur sujet. Les premières pages de l’ouvrage abordent des thèmes très intéressants : morphologie des chenilles, cycle biologique, maladies, parasites et prédateurs, moyens de défense des chenilles, mais aussi comment trouver et élever des chenilles.

Quel est donc ce papillon ?

51JigXb+h-L._SX339_BO1,204,203,200_Par Heiko Bellmann, éditions Nathan, 2003. Traduit de l’Allemand par Gérard Luquet, ce joli guide d’identification présente, en 450 pages, 280 espèces de Lépidoptères que l’on peut rencontrer dans nos contrées, ainsi que leurs chenilles, et parfois également leurs œufs et chrysalides. Pour chaque espèce, des photos de très belle qualité montrent la chenille à un ou plusieurs stades de développement, souvent dans sa posture caractéristiques. Une description assez détaillée mentionne la taille, les éventuels statuts de protection, la période d’observation de l’imago et de la chenille ainsi qu’une description des deux stades, une liste des principales plantes-hôtes, ainsi qu’une description de l’habitat et de la biologie de chaque espèce. Les espèces y sont classées par famille. En introduction de l’ouvrage, une vingtaine de pages présentent la morphologie des papillons et des chenilles, leur cycle biologique, leurs prédateurs et parasites, puis donnent des informations pertinentes sur leur observation et leur élevage, leur photographie, les menaces qu’ils encourent et leur protection. Enfin, les caractéristiques des différentes familles sont brièvement évoquées.
En fin d’ouvrage, plus de 100 pages sont consacrées à la description des principales plantes-hôtes des chenilles, avec pour chaque plante une liste d’espèces qui s’en nourrissent.
C’est un bel ouvrage que je recommande à toute personne qui commence à s’intéresser aux papillons et à leurs chenilles. Bien qu’il soit loin d’être exhaustif, il suffit pour identifier les espèces les plus communes que l’on peut rencontrer dans son jardin ou en balade, et donne de nombreuses informations très intéressantes sur la biologie de chaque espèce.

Field Guide to the Caterpillars of Great Britain and Ireland

81+AVQPuXXLPar Barry Henwood et Phil Sterling, illustré par Richard Lewington, éditions Bloomsbury, 2020. Cet ouvrage en anglais est probablement le plus abouti au sujet des chenilles. Il présente les chenilles de plus de 800 espèces de Lépidoptères à travers de très belles illustrations détaillées. Plus d’une cinquantaine de pages reprend des informations sur la biologie des chenilles, leurs mécanismes de défense, leurs maladies, prédateurs et parasites, et donne également des conseils d’élevage. Pour chaque espèce sont indiqués les critères d’identification, le biotope, la plante-hôte ainsi que des informations sur le cycle biologique.
Deux petits bémols pour les lecteurs français : beaucoup d’espèces de notre pays, non présentes en Angleterre, ne sont pas représentées. Et les noms vernaculaires anglais sont souvent préférés aux noms scientifiques dans les légendes des images, ce qui oblige à aller chercher dans l’index la correspondance universelle ! Ce livre reste cependant très utile pour identifier une partie des espèces françaises, et est très simple d’utilisation.

  • Les autres ouvrages sur les papillons et leurs chenilles
Les Papillons de jour de France, Belgique et Luxembourg et leurs chenilles

41dHm+eb6CLPar Tristan Lafranchis, éditions Biotope, 2000. Un livre de presque 450 pages consacré uniquement aux papillons de jour. Chaque espèce pouvant être rencontrée en France, Belgique ou Luxembourg est représentée par une photographie pour le papillon et une illustration pour la chenille. Sont également présentes, pour chaque espèce, une carte de répartition, une description du papillon, ainsi que des informations sur la répartition, la biologie et l’habitat de l’espèce. De nombreuses clés de détermination aident à l’identification des imagos.
La première partie de l’ouvrage est consacrée à la biologie, l’écologie et la systématique des papillons, ainsi qu’au rapport qu’entretien l’Homme aux papillons. Quelques chapitres y sont consacrés aux chenilles, à leur recherche et à leur élevage.

La vie des Papillons, Écologie, Biologie et Comportement des Rhopalocères de France

41WNm+Wij4L._SX325_BO1,204,203,200_Par Tristan Lafranchis, David Jutzeler, Jean-Yves Guillosson et Pieter et Brigitte Kan, éditions Diatheo, 2015. Un ouvrage fabuleux sur les papillons et leurs chenilles, qui reprend et complète en bonne partie le précédent. Pour chaque espèce, des photos de l’œuf, des différents stades de la chenille, de la chrysalide et du papillon, mais aussi parfois du biotope ou des parasites. 750 pages passionnantes sur la vie des papillons de jour de France. Un CD complète cette bible, indiquant les plantes-hôtes de chaque espèce et la carte de leur répartition. Des heures de lecture en perspective qui vous feront oublier son prix relativement élevé (110€ neuf) – c’est le cadeau parfait pour tout(e) passionné(e) de papillons !

  • Les sites internet francophones
Quelle est cette chenille ?

93910147_1870865846377742_4534331978094215168_nÀ l’heure ou je rédige cette page, le site Quelle est cette chenille ? est malheureusement indisponible. Aurait-il subi les conséquences de l’incendie récent des serveurs d’OVH ? Il me faudra donc attendre son retour pour vous le présenter !

Lépinet

LépinetLépinet est le site français de référence sur les Lépidoptères. Sa galerie des chenilles est très utile pour les déterminer, pour peu qu’on soit à l’aise pour naviguer au sein des différentes familles. Chaque espèce française possède sa page, ainsi qu’une carte de répartition.
Très pratique, l’option « choisir un département » (dans le menu à gauche) permet de sélectionner uniquement les espèces susceptibles d’être observée dans votre région

Papillons de Poitou-Charentes

Un site internet dédié aux Lépidoptères de l’ancienne région Poitou-Charentes, qui possède une rubrique consacrée à l’identification des chenilles. Ce n’est pas le site le plus adapté pour identifier des chenilles, mais on peut y trouver des données sur leurs plantes-hôtes et la période à laquelle elles peuvent être observées.

European Lépidoptères

European Lépidoptères est un site tenu par deux photographes passionnés de papillons, Yoann et Jean-Louis Pelouard. Il possède une très belle galerie des chenilles qui m’est souvent venue en aide lors d’identifications laborieuses, et même une galerie des oeufs !

Sphingidae de France

Le site internet de référence sur les Sphingidés (Sphinx) de France. Des monographies très complètes sur les différentes espèces, avec bien sûr des photos de leurs chenilles.

  • D’autres sites internet
Lepiforum

Lepiforum est un site allemand sur les Lépidoptères. Il possède une très belle galerie des chenilles fonctionnant sur le même principe que celle de Lépinet. Chaque espèce possède sa page montrant de nombreuses photos des œufs, chenilles à différents stades, chrysalides et imagos, avec plein d’informations très intéressantes (par exemple l’étymologie des noms latins, les prédateurs…). Pour les chenilles dont la couleur et les motifs sont variables, les nombreuses photos permettent de se rendre compte de la diversité des possibilités (exemple ici avec Erannis defoliaria) ; les photos des jeunes chenilles sont également très pratiques pour confirmer une identification.

Moths and Butterflies of Europe and North Africa

Un site en anglais dans le même genre que le précédent, avec de très belles photos des Lépidoptères d’Europe et d’Afrique du Nord à différents stades. On navigue à travers les différentes familles via le menu à gauche. Cliquer sur « la » (pour « larva ») pour afficher les chenilles.

Pyrgus

Pour finir, un dernier site consacré aux Lépidoptères d’Europe et à leur écologie. Il n’est pas dédié à l’identification des espèces, mais regroupe de nombreuses informations intéressantes à leur sujet : plantes-hôtes, habitat, cycle biologique, facteurs de régression…