Où sont les yeux des chenilles ?

ssphinxIl est vrai que lorsqu’on observe de près une chenille, on peut être amenés à se demander : « mais, où sont ses yeux ? », voire même… « mais, où est l’avant et où est l’arrière ? » C’est notamment le cas des chenilles de sphinx, que je vois régulièrement se faire appeler « chenilles-licornes » sur les réseaux sociaux… alors qu’en réalité, leur corne (scolus) se trouve à l’arrière du corps !

Pour mieux comprendre comment sont constitués les yeux des chenilles, observons de plus près une chenille de Livrée des arbres (Malacosoma neustria). D’après vous, où sont ses yeux ?

Malacosoma neustria (1)

Et non, ce ne sont pas les deux grosses taches noires que l’on voit sur sa tête ! Pour voir ses yeux, il faut vraiment s’approcher de très, très près…

zoom.png

Même en agrandissant la photo, il reste difficile de voir les yeux – et la pilosité de la chenille n’aide pas. En fait, les chenilles ne possèdent pas 2, mais 12 yeux au total. Ils sont minuscules, et vraiment difficiles à voir à l’œil nu.

Anatomie simplifiée d'une tête de chenille.png

Sur ce schéma, vous pouvez constater à quel point les yeux sont petits par rapport à la tête de la chenille. Ce sont des yeux simples, appelés stemmates ou ocelles, par opposition à ceux des adultes qui sont composés. Il semblerait qu’ils ne permettent pas à la chenille de voir des images, mais seulement de détecter les variations de luminosité.